chez jeannette - sage-femme

1 - LA PREPARATION DU VOYAGE


VOYAGE D'ÉTUDE AU BURKINA FASO



     Pour élargir les relations professionnelles internationales entre les sages-femmes, l'association SAGES-FEMMES International prépare trois voyages d'études: en Tchécoslovaquie, au Maroc et au Mali. Pour les sagesfemmes intéressées qui nous ont déjà contactées et pour toutes les autres sages-femmes, nous vous rendrons compte en plusieurs épisodes, du voyage d'études organisé au Burkina Faso. Raconté par celles qui l'ont vécu, vous découvrirez la méthodologie d'organisation du voyage ainsi que les impressions des stagiaires et les décisions d'actions.

Comment ce voyage a-t-il été décidé?

     C'est à la suite d'une rencontre avec la dynamique présidente de l'association Burkinabé des sages-femmes, Madame Brigitte THIOMBIANO, en 1987 à Amsterdam, que l'association Sages-Femmes du Monde décide d'organiser un voyage d'études à la rencontre des sages-femmes et des mères du Burkina Faso.

      C'est la préparation de ce voyage et son déroulement que nous allons retracer pour vous. Nous espérons que vous voyagerez, un peu comme si vous y étiez et que cela vous donnera l'envie de voyager ailleurs.

Le récit s'articule autour du sommaire suivant:

1) Pourquoi ce voyage?

2) La préparation.

3) Présentation du pays.

4) Le voyage.

5) Arrivée au Burkina et accueil de nos collègues.

6) Le colloque du 6 janvier 1990 « sages-femmes en santé publique périnatale ».

7) Les stages:

a) La sage-femme burkinabée en pratique libérale.

b) La sage- femme burkinabée en maternité d' hôpital.

c) la sage-femme burkinabée en centre de planification.

d) la sage-femme burkinabée en santé maternelle et infantile (S.M.L).

8) Observations générales et propositions sur la sagefemme burkinabée et son environnement.

9) Budgets.

10) Documents annexes.
 

POURQUOI CE VOYAGE

     C'est un des buts de l'association SAGES-FEMMES International, de favoriser les voyages d'études entre sages-femmes pour un soutien professionnel au niveau de la formation initiale et continue et de la pratique professionnelle. La rencontre en 1987 et l'établissement d'une correspondance suivie avec Brigitte THIOMBIANO ont permis la réalisation de ce voyage dont la préparation a duré trois ans notamment au niveau:

- de l'élaboration des besoins professionnels des sages femmes d'Europe et d'Afrique,

- de la mise en forme du colloque du 6/1/90 où étaient invitées les sages-femmes des autres pays africains francophones,

- de la préparation d'un dossier « Burkina Faso» qui sera remis aux stagiaires,

- de l'annonce du voyage aux sages-femmes d'Europe membres ou non de l'association S.F.M.

• LA PREPARATION DU VOYAGE

     En 1989, neuf sages- femmes venant de France, de Suisse, de Belgique sont prêtes à partir à la rencontre de leurs collègues du Burkina Faso. Comment se sont-elles préparées personnellement?

Les récits sont extraits des comptes rendus faits par les stagiaires:

CL. (Suisse)  l'ai préparé le voyage de plusieurs façons:
- à partir d'un film tourné en 1983 par la T.V. Suisse à l'hôpital de Ouagadougou,
- en participant à un débat à Genève avec J.-Ph. RAPP (T.V.) et Jean ZIEGLER,
- en participant à la projection d'un diaporama représentant le voyage d'un groupe d'enfants génevois partis constuire un hangar à vélo dans une ville du Burkina en été 1989,
- en lisant le rapport de Terre des Hommes sur le centre nutritionnel de Tougan,
- en discutant avec un étudiant en médecine de Genève qui a fait un stage de médecine tropicale dans l'hôpital de Pédiatrie de Ouagadougou (été 1989).

CD. (France)
- Pour préparer mon voyage au Burkina, j'ai pris des contacts avec des personnes ayant séjourné dans le pays. l'ai lu aussi la documentation envoyée par Sages-Femmes du Monde. Le dossier envoyé par l' association m'a servi pour rédiger le colloque avec les sages-femmes africaines.

A. de B. (lBelgique)
      J'ai fait une préparation personnelle en lisant plusieurs documents sur le pays et en parlant avec des personnes connaissant déjà l'Afrique. J'ai aussi récolté quelques médicaments et du matériel pour les collègues sages-femmes du Burkina. Le dossier des Sages-Femmes du Monde m'a beaucoup aidée. Je regrette peut-être de ne pas y avoir trouvé quelques détails pratiques tels que température à notre arrivée' vêtements à prévoir pour le séjour, conditions d'habitation, etc. Sinon le dossier était très complet et très détaillé.

I.S. (Suisse)
     Pour préparer le stage, avec mes collègues suisses, nous avons fait un certain nombre de demandes auprès des firmes pharmaceutiques de Suisse pour obtenir des médicaments spécifiques aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent. Nous avons reçu du fer, des désinfectants, des antibiotiques et de nombreux autres médicaments qu'il nous a fallu trier pour emporter les plus utiles. Mais j'aurais aimé avoir plus de temps pour me préparer et lire un ou deux livres, sur la situation politique en particulier. La période précédant notre départ a été très fatigante et nous étions « sur les nerfs» avant de partir.

• B.L. (France)
     Le dossier que Sages-Femmes du Monde avait préparé était très correct. J'ai bien aimé les fiches sur le Burkina (situation géographique, politique, etc). Mais les objectifs de stage auraient pu être plus clairs et précis. En ce qui concerne ma préparation personnelle, cela m'a permis de revoir ma précédente expérience africaine au Congo, reprendre mes notes, préparer ce qui m'avait semblé important comme les cours que je faisais aux élèves infirmiers et sages-femmes et au personnel non qualifié: accoucheuses, aides-soignantes. J'avais noté l'essentiel, par exemple qu'il ne fallait pas « tirer sur le cordon ombilical ». Mes feuilles ont servi à beaucoup d'élèves au Congo et elles semblaient pratiques grâce aux dessins.
     Ayant eu l'avantage d'avoir travaillé en Afrique, je m'attendais donc à être encore projetée dans le milieu défavorisé et je me préparais à parer à l'urgence. J'ai eu l'heureuse surprise de découvrir une dynamique association burkinabée des sages-femmes et des endroits « corrects» comme lieux de stage. J'ai beaucoup apprécié aussi, dans les préparatifs du voyage, de préparer ma boîte d'accouchement que j'allais offrir en cadeau à la sage-femme burkinabée qui allait m'accueillir chez elle, ainsi que le petit matériel et les médicaments que nous avons amenés pour les mères du Burkina.

• F. O. (Suisse)
     Le dossier que j'ai reçu de Sages- Femmes du Monde a été une bonne stimulation pour approfondir le sujet.

D.S. (France)
     Pour me préparer, j'ai joint un organisme présent à Saint-Georges de Didonne (17) ayant établi divers échanges humanitaires depuis plusieurs années avec Ouagadougou. J'ai aussi lu diverses revues traitant de la vie au Burkina. La préparation du voyage depuis le Mali avec les collègues sages- femmes de Ségou - avec lesquelles j'entretiens des liens depuis de nombreuses années - m'a beaucoup aidée. La lecture du dossier des Sages-Femmes du Monde m'a donné une idée de la situation actuelle et passée dans les différents secteurs de la vie burkinabée.

      Trois sages-femmes de Ségou (Mali) se sont jointes au voyage d'études au Burkina. Elles sont venues directement du Mali au Burkina.

B.S. - S.A. - K.K. (Mali)
      Nous avons fait un accueil très favorable au projet de participer au colloque et à quelques jours de stage au Burkina Faso. Tout d'abord il y a eu désignation des trois déléguées par le Conseil de l'Ordre des sages-femmes de Ségou sur les 17 sages-femmes de la ville. Ensuite, il a fallu trouver un moyen de financement.
Enfin, un ordre de mission a été demandé (au ministère de la Santé) et facilement obtenu, avec des encouragements, afin que le jumelage Angoulême-Ségou permette d'autres échanges avec les autres pays africains.




                                           Les dessins sont peints sur tissu
                        Très bel artisanat de cartes postales courant en Afrique





11/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres